Assurément, nos enseignes favorites ont certaines choses en commun : de beaux volumes dans lesquels flâner agréablement sans se sentir étouffés, une offre diversifiée et attrayante, des prix accessibles, une décoration léchée et la possibilité de se garer sans trop de difficultés. Mais l’on doit également compter parmi ces critères de succès leur éclairage. Car bien que l’on n’y pense pas de prime abord, il a également un impact reconnu sur notre bien-être et par conséquent ; notre consommation. Dès lors, voici quelques éléments à savoir sur cet élément essentiel à la pérennité de nos surfaces commerciales :

De l’importance de l’éclairage au sein des surfaces commerciales

En premier lieu, il convient de s’attarder sur l’importance de l’éclairage dans le cadre commercial. Cela afin de mieux comprendre l’attention minutieuse dont il doit être l’objet. En effet, ce dernier est primordial à plus d’un titre ! Cela parce qu’il remplit en réalité plusieurs fonctions bien distinctes et d’égale importance. Et ce avant même l’entrée du client dans le magasin ! Car c’est là le rôle principal des enseignes lumineuses ou de la lumière présente en vitrine : attirer l’œil et amener le chaland à pousser la porte du commerce. Il s’agit de l’éclairage dit de balisage. Mais une fois cette mission initiale accomplie avec brio, l’éclairage s’illustre une nouvelle fois en participant à l’ambiance générale du local. Le concepteur jouera alors avec les teintes lumineuses ou leur intensité pour véhiculer un sentiment de bien-être et s’adapter parfaitement à la fonction du lieu. Ainsi, un spa optera pour un éclairage tamisé et doux ; mis en place à l’aide de plafonniers ou de lampes d’appoint. Les surfaces commerciales quant à elle préfèreront souvent un éclairage franc, dans les teintes blanches et froides qui incite à l’action. On parle alors d’éclairage général qui compose la majeure partie des efforts d’optimisation de l’éclairage d’un lieu. Enfin, certains commerces et lieux publics (magasins de luxe, galerie d’art, musés ou autres) choisiront d’adopter une tactique différente ; accentuant l’éclairage sur les produits phares à l’aide de spots ou de rails lumineux. Il s’agit alors d’éclairage dit d’accentuation ; destiné à mettre en valeurs certains items choisis avec soin.

Ainsi, l’éclairage commercial participe au confort visuel des clients et employés, concourt à créer une atmosphère particulière et a également un apport esthétique incontestable. Mais que dit la loi à ce sujet ? La réponse très prochainement.

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.